Fogorvosi rendelő főoldala
Allergie

Allergie

Qu’est-ce que l’allergie?
L’allergie est une réaction surdimensionnée du système immunitaire. Chez les personnes qui souffrent d’allergie le système immunitaire donne une réponse plus forte à un ou plusieurs matériaux se trouvant dans leur environnement. Ces matériaux ne provoquent aucune réaction chez les personnes saines, leur organisme les évalue comme innoffensifs L’organisme allergique, en échange, les considère comme nuisibles et se comporte en mode défensif. Les maladies allergiques sont très fréquentes, touchant le 10-15% de la population.

De nos jours, ces maladies fortement répandues connaissent d’innombrables formes. On sait qu’il y a beaucoup de types d’allérgies alimentaires, allergies au pollen des fleurs et des allergies liées à différentes substances chimiques. L’allergie aux substances utilisées dans le traitement dentaire appartient sans doute à cette catégorie: matériaux chimiques et synthétiques utilisés dans les traitements dentaires, les plombes en amalgame, différents métaux utilisés dans les structures prothétiques d’une part et les dentiers fixes ou amovibles de l’autre part. Les métaux de confection des armatures prothétiques figurent aussi comme facteurs de risque de l’allergie si dans la bouche les fémions qui se dégagent de l’armature pénètrent dans l’organisme par le sang.. Du point de vue chimique ce processus doit être immaginé comme une réaction d’un accumulateur traditionnel à acide. Le métal dentaire est la cellule métallique de l’accumulateur, la salive en est l’acide respectif de l’accumulateur. Si la tension dans la bouche ainsi formée dépasse le seuil de dissolution caractéristique de ce métal, celui-ci devient actif, se dissoud, en fait sortir des ions.

Donc, le dégagement des ions est l’aspect caractéristique de l’état nuisible. Les ions ainsi dégagés pénètrent dans le sang et dams les protéines. Et, arrivés dans l’organisme, provoquent différents troubles ou maladies, d’une part, et peuvent aggraver l’allergie déjà présente dans l’organisme de l’autre part.
Sont particulièrement en danger les malades dans la bouche desquels il y a plusieurs métaux, par exemple amalgame et métaux précieux, pour la plupart des cas de l’or.

Le plus souvent le nikkel, le crome, le cobalte, le mercure, le palladium le bronze, l’argent sont responsables de ces troubles. De quels types de troubles parle-t-on plus précisément: D’un côté on peut observer des changements à l’intérieur de la cavité buccale ou dans la proximité immédiate de celle-ci comme l’inflammation de la peau, le goût piquant ou acide du métal ressenti sur les gencives. De l’autre côté il peut apparaître n’importe où sur le corps des irritation de la peau, et bien fréquemment il est possible la chute de cheveux en taches (cela peut signifier aussi un autre germe) ou une inexplicable sensation de fatigue et de la fièvre.

De nos jours il est possible de mésurer avec des instruments de précision si le métal de l’œuvre dentaire se dissout ou non. On peut effectuer des examinations chez les malades encore ne présentant pas de symptômes, et chez ceux présentant des symptômes on peut diagnostiquer lequel des métaux en est la cause. On peut aussi effectuer des examinations même si encore aucun métal n’y est pas encore présent, mais on est dans la phase de projet d’un remplacement à métal. Avant d’exécuter l’œuvre dentaire on peut décider le type de métal à utiliser. Pour prendre la décision correcte, il faut effectuer des tests avec différents métaux dans la bouche pour observer les différentes réactions. Si le test résulte positif à un type de métal ou à un aautre, l’indication absolue est l’éloignement de l’œuvre dentaire déjà dans la bouche et l’indice précis du type de métal à utiliser pour le confectionnement de la future œuvre dentaire Le problème doit être traité toujours en tenant compte d’aspects multiples et complexes On peut procéder, par exemples, après l’éloignement des plombs en amalgame, appliquer les principes du traitement stomatologique biologique et indiquer une cure de détoxication de métaux lourds pour l’élimination de l’organisme du mercure et d’autres components métalliques. Cetteopération est possible avec des produits homéopathiques et des minéraux. Si nécessaire, on peut effectuer un test complexe allergologique de la peau qui peut éclairer non seulement sur la sensibilité aux métaux, mais aussi à d’autres matériaux utilisés dans les processus stomatologiques.

Comment se déroule l’examination?
L’allergie stomatologique s’effectue avec l’utilisation du test epicutané. Ce test consiste à déposer sur la peau les facteurs de risque allergiques, puis interpréter les réactions de la peau. La première interprétation se fait après 20 minutes, et on la répète toutes les 24 heures pendant 72 heures. La condition de base de l’exécution du test est que la peau du dos soit absolument saine et qu’aucune contre-indication ne soit pas prononcée contre le test même. Cette condition est décidée lors de la première consultation L’interprétation et le délivrement des résultats fait l’objet de la consultation du médecin spécialiste qui en prononce aussi l’avis de l’expertise.

1106 Budapest,
Örs vezér tere 25. III.em

+36 70 290 4665
info@arkad-dental.hu



Awarded by
WhatClinic.com
Copyright © 2018 arkad-dental.hu | Created by: Clicktech Informatika
close
impaired mode